Blue Flower

Phomopsis du Tournesol

(Diaporthe helianthi)

Symptômes

  • La contamination se produit en bordure des feuilles où se forme une tache triangulaire brune dont la pointe progresse vers le pétiole et la tige.
  • Lors du passage sur la tige, la tache, le plus souvent de couleur brun-rougeâtre, tend à cerner la base du pétiole. En conditions climatiques favorables, elle s’étend jusqu’à encercler la tige, avec pour effet un échaudage du capitule et la casse de la tige, responsables de graves pertes de rendement.
  • La contamination sur capitule s’effectue depuis une bractée ou d'une des petites feuilles du dos du capitule. Une tache beige-brun, d’abord arrondie puis triangulaire, évolue vers la crosse du capitule. Les graines restent en place mais le capitule tout entier peut sécher prématurément. Ne pas confondre avec le sclérotinia, qui présente des fructifications ou des sclérotes sur la tache et dans les tissus sous-jacents.
Tâches foliaires sur feuilles de Tournesol Symptôme sur une tige de Tournesol entraînant le dessèchement des feuille
Photos©TOURVIEILLE D., INRA

Cycle de développement

Le phomopsis se conserve sous forme de mycélium dans les restes de tiges de tournesol contaminés,. En fin d’hiver ou au début du printemps, ce mycélium produit des fructifications (les périthèces), à l’origine des spores responsables des attaques sur feuilles.

Facteurs favorisants

Toutes les situations pouvant favoriser l'exubérance végétative tels que les sols profonds (ex : alluvions de vallées, terreforts de bas de coteaux, etc.).

Les sols moyennement profonds avec l'un des caractères suivants :

  • peuplements très forts (plus de 65 000 plantes levées
  • reliquats élevés au semis, apport régulier de fertilisation organique
  • semis précoces ou très précoces

Moyens de lutte

Utiliser l’ensemble des moyens suivants :

  • Les variétés résistantes peuvent être cultivées dans toutes les régions, sans traitement fongicide.
  • Les variétés peu sensibles et très peu sensibles sont également utilisables en toutes régions. Elles pourront nécessiter un traitement fongicide en végétation, selon le risque régional, les caractéristiques de votre parcelle et le contexte de l'année.
  • Quelle que soit la région, éviter les variétés sensibles et très sensibles : elles font prendre trop de risques et peuvent être à l’origine de nouveaux foyers de contamination pour le secteur alentour.
  • Opter pour des variétés résistantes ou très peu sensibles dans les régions où de fortes attaques sont régulièrement observées,. Les variétés peu sensibles sont conseillées uniquement chez les producteurs prêts à traiter si nécessaire.
  • La décision de traiter doit tenir compte du risque phomopsis dans la zone concernée, de la variété choisie, de la situation de la parcelle et des avertissements auxquels se conformer d’une manière générale.
  • Sur variétés peu sensibles, un traitement au stade limite de passage du tracteur (LPT), est conseillé systématiquement pour les parcelles favorables au phomopsis dans le cas particulier des régions à risque élevé.
  • Veiller à limiter à l’exubérance végétative du tournesol, notamment dans les parcelles à sols profonds. Veiller aussi à maîtriser au mieux la croissance du tournesol en évitant les semis trop précoces, les apports d’azote excessifs et les densités trop élevées.
  • Semer 5 à 6 plantes au m2.. La régularité de répartition du semis est importante car le tournesol compense mal une hétérogénéité de peuplement, responsable de pertes pouvant dépasser 5 q/ha.
  • Attendre que le sol soit suffisamment réchauffé : 8°C au moins à 5 cm. Une levée rapide est moins exposée aux dégâts de limaces et de ravageurs du sol.
  • Broyer les cannes et les enfouir est fortement conseillé aussitôt après la récolte pour limiter la production de périthèces et donc l’émission de spores contaminantes l’année suivante. Le mieux est d’effectuer un labour ou, à défaut, un déchaumage profond avec un outil à disques (type cover-crop). Cette pratique est encore plus recommandée sur les parcelles où une attaque de phomopsis sur tige a été observée.

Haut de la page