Blue Flower

Limaces

Grise (Deroceras reticulatum), noire (Arion ater)

Symptômes

  • La Loche consomme les feuilles des végétaux entre les nervures, leur donnant un aspect dentelé ou effiloché (Graminées).
  • Lorsque l'attaque est importante, les tiges sont coupées et consommées, les plantes disparaissent.
  • Le stade le plus sensible est celui de la plantule : les cultures qui restent longtemps à ce stade (froid, sécheresse, présence d'une plante couverture) sont très vulnérables.

Description

Deux espèces sont principalement nuisibles

Thumbnail image Thumbnail image
Limace grise ou loche Limace noire
Photos © cetiom
  • Limace grise ou loche mesure 4 à 5 cm de long. Jeune elle est de couleur rose violacée, adulte elle est de couleur gris beige. Elle secrète un mucus blanc laiteux. Elle vit environ un an, pond environ 300 oeufs et se reproduit une ou plusieurs fois.
  • Les limaces noires (qui comprennent plusieurs espèces) mesurent 2,5 à 4 cm de long. Jeunes elles sont de couleur gris bleuâtre, adulte elles sont de couleur noire. Elles secrètent un mucus incolore. Elle vit de sept mois à un an, pondent environ 150 à 200 oeufs et se reproduit une ou deux fois.

    Les limaces font preuve d'activité essentiellement nocturne. De jour, elles ont tendance à rester immobiles, cachées à l'abri de la lumière. De nuit, en conditions favorables (température, humidité), elles s'activent et cherchent à s'alimenter, à proximité immédiate ou, si la nourriture manque sur place et si elles ont la possibilité de se déplacer (sol humide en surface), en menant une prospection active. Une limace grise peut parcourir jusqu'à 3 m par nuit.

Dégâts

  • Les dégâts significatifs sur soja sont rares

Facteurs favorisants

  • Climat doux et humide (cependant elle se rencontre dans toutes les régions).
  • Sol argileux, humide et creux et motteux qui offrent des abris multiples et plus longtemps frais et humides. Du semis à la levée, les limaces peuvent se déplacer dans les interstices proches de la surface du sol.
  • Un couvert végétal d’une culture dense constitue un milieu très favorable à l’activité soutenue et à la multiplication des limaces.
  • Températures douces et pluies.
  • Des parcelles fréquemment attaquées par les limaces.
  • La présence de paille ou de résidus mal dispersés
  • Des rotations herbagères.
  • Des successions de cultures d’hiver.
  • La proximité de bois ou de friches.
  • Des bas fonds.

Moyens de lutte

  • Surveiller les plantes à la levée.
  • La lutte chimique doit demeurer exceptionnelle : répartir des appâts mollusticides sur la surface du sol entre semis et tout début de levée.
  • Respecter les ZNT (zone non traitée) des spécialités commerciales = 5 m par défaut. - DAR (délai avant récolte) des spécialités commerciales = 3 jours par défaut.

Haut de la page