Blue Flower

Acariens

(Tetranychus urticae)

 

Les acariens (araignées jaunes) sont souvent présents sur le soja, surtout dans le sud de la France.

Symptômes

Jaunissement de la face supérieure des feuilles puis déformation et dessèchement.

Description

  • Les adultes ont 2 taches sombres typiques sur le dos et 4 paires de pattes. La femelle mesure 0,5 mm de long ; le mâle, plus petit et élancé n'atteint que 0,3 mm.
  • L’oeuf est sphérique, d'un diamètre inférieur à 0,1 mm, lisse, blanchâtre et translucide après la ponte.
  • La larve,de taille réduite, possède 3 paires de pattes.
  • La nymphe à une morphologie semblable à la femelle.

Développement

  • Ils peuvent pulluler et se disperser lorsque la température est élevée et l’humidité réduite. Il sont d’abord localisés en foyers dans le pourtour de la parcelle, avant d’envahir plus largement la parcelle. Si la plante supporte sans dommage leur présence, les feuilles ne fonctionnent plus efficacement lorsqu’ils deviennent trop nombreux : elles jaunissent, se déforment, peuvent se dessécher et tomber.
  • Il y a en moyenne 6 à 7 générations d'été.
  • Les générations se suivent à un rythme très rapide et l'Acarien pullule. La dissémination du Tétranyque se fait par passage d'une plante à l'autre (si elles se touchent), par le sol pour de faibles distances, par transport sur des objets ou des personnes ou par le vent, son fil de soie constituant un aérophore. A la fin de l'été, la forme orange devient prédominante et va hiverner sous divers abris ou, dans les serres, près des sources de chaleur.

Dégâts

  • Les acariens se nourrissent en vidant les cellules végétales.
  • Les dégâts directs sont dus aux piqûres nutriciales : les feuilles prennent un aspect moucheté puis se dessèchent. En cas de pullulation, la plante peut mourir.

Facteurs favorisants

  • Soja sec
  • Année chaude et sèche

Moyens de lutte

  • Dès mi-juin, observer soigneusement les bordures de parcelles
  • Surveiller, dès la mi-juin, l’apparition des premiers symptômes de jaunissement liés à la présence d’araignées jaunes à la face inférieure des feuilles en bordure de parcelle.
  • Envisager un traitement avant que les acariens pullulent, se dispersent et causent des dégâts sur l’ensemble de la parcelle.
  • En culture irriguée, l'irrigation est parfois suffisamment défavorable à l'installation des acariens pour qu'une lutte directe ne soit pas nécessaire.
  • Eviter les heures chaudes pour traiter avec les insecticides autorisés.

Haut de la page