Blue Flower

Tétranyque tisserand, Acarien jaune

Description

  • Les adultes ont 2 taches sombres typiques sur le dos et 4 paires de pattes. La femelle mesure 0,5 mm de long ; le mâle, plus petit et élancé n'atteint que 0,3 mm.
  • Oeuf : sphérique, d'un diamètre inférieur à 0,1 mm, lisse, blanchâtre et translucide après la ponte, il s'opacifie et prend un aspect jaune nacré avant d'éclore.
  • Larve : de taille réduite, elle possède 3 paires de pattes.
  • Nymphe : morphologiquement semblable à la femelle.

Biologie

  • Plantes-hôtes : cet acarien est extrêmement polyphage et de très nombreuses plantes hôtes sont susceptibles de l'accueillir : des plantes sauvages, légumières, florales et des espèces fruitières.
  • Les femelles ayant hiverné migrent sur les adventices ou autres plantes herbacées et, après une période d'alimentation, y pondent un nombre élevé d'œufs ; fécondité : une centaine d'oeufs à raison de 10 par jour. La 2ème génération retourne sur la Vigne et autres plantes cultivées courant juin. A tous les stades actifs, ce Tétranyque tisse à la face inférieure des feuilles des toiles soyeuses qui retiennent l'humidité et assurent une excellente protection de toutes les formes contre le vent, les prédateurs et les traitements.
  • Pour se nourrir, l'acarien pique les feuilles et aspire le suc cellulaire. Son développement est optimal entre 23 et 30°C et à une humidité relative inférieure à 50%.
  • Larve : le développement larvaire dure 16 jours à 20°C et 7 jours à 31°C.

Cycle de vie

6 à 7 générations d'été. Les générations se suivent à un rythme très rapide et l'Acarien pullule. La dissémination se fait par passage d'une plante à l'autre (si elles se touchent), par le sol pour de faibles distances, par transport sur des objets ou des personnes ou par le vent. En fin d'été, la forme orange devient prédominante et va hiverner sous divers abris ou, dans les serres, près des sources de chaleur.

Dégâts

Les dégâts directs sont dus aux piqûres nutriciales : les feuilles prennent un aspect moucheté puis se dessèchent. En cas de pullulation, la plante peut mourir. Par ailleurs, les toiles peuvent enserrer les organes de la plante et entraver leur développement.