Blue Flower

Alternaria

(Alternaria brassicae)

Symptômes

Tache-alternaria

Tâche d’alternaria sur feuille, identifiable par son pourtour jaunâtre
et une alternance de zones concentriques foncées et claires.

alternaria-sur-tige

Des petites tâches noires très allongées sur les tiges

Taches-sur-siliques-a-maturite

De petites tâches noires circulaires sur les siliques

Photos ©JF. Faurant,Vialaudis
  • Ils s'observent surtout sur les feuilles et les siliques, parfois sur les tiges et les hampes. Les premiers symptômes apparaissent généralement en fin de floraison.
  • De petites taches noires arrondies (0,5 à 3 mm) entourées d'un halo jaune clair apparaissent sur les feuilles. En se développant, les taches deviennent circulaires (jusqu'à 15 mm de diamètre) et présentent souvent des zones concentriques alternées claires et sombres.
  • Sur les tige et les hampes, des petites taches noires allongées et étroites de quelques millimètres.
  • Sur les siliques, les taches d'un noir intense, rondes avec un contour bien délimité. En vieillissant, elles peuvent présenter une légère dépression centrale plus claire.
  • Au printemps, un développement brutal et intense de l’alternaria sur siliques lors d’une succession rapide de périodes pluvieuses et chaudes (températures supérieures à 18°C), principalement sur culture versée ou ayant subi un stress.

Cycle de développement

  • Les spores émises à partir des résidus de récolte ou de crucifères adventices contaminés constituent la source d'inoculum primaire la plus importante.
  • Les températures comprises entre 17° et 24° C permettent à la fois la germination des spores et la croissance mycélienne.
  • Les macules noires (premiers symptômes) apparaissent moins de trois jours après la pénétration des tissus foliaires, favorisée par des hygrométries faibles (temps sec et ensoleillé).
  • Les disséminations ultérieures se produisent de trois manières :
    • par le vent lors des périodes sèches, sur de longues distances,
    • par ruissellement des spores dans l'eau de pluie à l'intérieur de la parcelle,
    • par les éclaboussures contenant les spores pendant les pluies d'orage.

Facteurs favorisants

Une succession de périodes pluvieuses et chaudes, notamment sur des cultures versées ou ayant subi un stress.

Dégâts

  • La présence de nombreuses taches sur siliques provoque l'échaudage des grains et l'éclatement des siliques.
  • Les pertes de rendement sont très variables suivant la précocité et l'intensité des symptômes.

Moyens de lutte

  • utiliser des semences traitées.
  • enfouir les résidus de culture.
  • Traitement fongicide
    • peut se justifier en période orageuse et après avoir observé les premières taches sur siliques.
    • Un traitement fongicide contre le sclérotinia en floraison peut freiner l’alternaria
    • un traitement curatif peut être réalisé en respectant les délais avant récolte (DAR) dès l'apparition des premiers symptômes sur siliques.

Haut de la page