Blue Flower

Taupin

(Agriotes lineatus)

 

Deux types de taupins cohabitent dans le sol : Athous et Agriotes.
Le genre des Agriotes est le plus connu. Plutôt fin, il attaque toutes les cultures, perce les plantes ou les semences, on le reconnaît par son segment abdominal en forme d'obus.

Description

    • Le genre Athous n'est pas attiré par les maïs et attaque surtout céréales et graminées fourragères, ne perce pas mais grignote, ronge, dilacère, (les symptômes d'attaque sont plus ressemblants à ceux de la mouche grise), se déplace d'une plante à l'autre. On le reconnaît à son segment abdominal en forme de pince.
    • Adulte : 7 à 8 mm, corps très allongé et entièrement recouvert sur les faces dorsale et ventrale d'une fine pubescence gris blanchâtre. Tête large et presque complètement dissimulée par le thorax. Pronotum brun noirâtre, bombé sur la face dorsale. Elytres étroits, allongés à l'extrémité, rougeâtres.
    • Oeuf : légèrement ovale, forme peu régulière, 0,5 mm dans la plus grande dimension.
    • Larve : 17 à 20 mm de long, largeur inférieure à 2 mm. Tête aplatie, mandibules courtes ; corps cylindrique, jaune pâle brillant, extrêmement dur et résistant; appelée "larve fil de fer".

Biologie

      • La larve de Taupin est très polyphage, et se développe aux dépens des racines de cultures très variées, surtout dans les régions à climat maritime et humide. Dans les régions plus sèches, les prairies naturelles constituent un milieu idéal pour la ponte. Dans les régions de culture intensive, les légumineuses fourragères sont pratiquement les seules cultures dans lesquelles les larves peuvent commencer leur développement.
      • Adulte : à l'issue de la nymphose, il hiverne dans le sol. Il apparaît au printemps et il vole très peu, seulement la nuit, mais marche activement. Il mange les feuilles des plantes sauvages ou cultivées les plus variées. Le mâle meurt peu après l'accouplement, la femelle à la fin de l'été. Les oeufs sont déposés à une profondeur de 20 à 60 mm, isolément ou par groupes de 3 à 12, de préférence dans des terrains humides ou frais. Fécondité, 150 à 200 oeufs.
        Oeuf : durée de développement embryonnaire, 25 à 60 jours selon le lieu de ponte.
        Larve : très sensible à la sécheresse, elle se déplace verticalement dans le sol selon l'humidité, la température du sol et la saison. Elle creuse des galeries et attaque les parties enterrées des plantes, avec des arrêts d'activité en été et en hiver. L'évolution larvaire demande 4 années et la larve mue 8 fois.
        Nymphe : dans une loge terreuse située à une profondeur de 40 à 60 cm. Durée de nymphose, 1 mois.

Cycle de vie

      • 1 génération en principe tous les 6 ans.
      • Au mois de mai de la 5e année de développement, la larve se nymphose. Les adultes sont formés en été et restent en diapause jusqu'au mois de mars de l'année suivante. Ils pondent fin mai-début juin.

Dégâts

Les attaques sur céréales se manifestent par le jaunissement de la feuille centrale. Une seule larve peut détruire successivement plusieurs plants.

      • Perte de pieds pouvant aller jusqu'au retournement de la parcelle
      • Perte de rendement jusqu'à -20 qx

Méthode de lutte

Le risque taupin doit être pris en compte dans la rotation, en protégeant chaque plante et chaque culture. L'arrêt du lindane a entraîné avec lui la fin d'une méthode de lutte basée sur la désinfection du sol, très souvent avant la culture du maïs. La limite de la population larvaire passe maintenant par la protection de toutes les cultures dans la rotation.

Haut de la page