Blue Flower

Criocère de l’orge

(Oulema melanopa)
 
 
Les plantes hôtes sont surtout les céréales, en particulier le Blé, l'Orge, le Seigle, l'Avoine et parfois le Maïs, mais aussi d'autres Graminées comme le Ray-grass.

 

PCD0453 IMG0020
Adulte sur tige de blé

PCD0453 IMG0019
Larve et dégâts larvaires sur blé. On remarque la consommation des feuilles entre les nervures

Description

      • Coléoptère à antennes courtes, tégument lisse, brillant, larves ectophytes de même régime alimentaire que l'adulte.
      • Adulte : corps allongé, 5 à 6 mm de longueur ; élytres bleus, verts, rarement noirs, recouverts de rangées de points clairement reconnaissables. Scutellum, fémurs et tibias de couleur rouge orangeâtre, tête et tarses noirs ; antennes de 11 articles, mesurant la moitié de la longueur du corps..
      • Larve : corps très arqué, jusqu'à 4,5 mm de longueur. Ressemble à une limace, son dos est recouvert d'une couche d'excréments jaune grisâtre et collante; cuticule jaunâtre, forte capsule céphalique marron foncé, pattes épaisses.

Biologie

          • Les plantes hôtes sont surtout les céréales, en particulier le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et parfois le maïs, mais aussi d'autres graminées comme le Ray-grass.
          • Fécondité : 100 (maximum 300 œufs).
          • Oeuf : durée de développement environ 8 à 10 jours.
          • Nymphose dure environ 2 semaines.
          • La durée de développement, de l'oeuf jusqu'au jeune adulte, est d'environ 40 jours.

Cycle de vie

          • 1 génération par an (occasionnellement 2 générations en Europe du Sud et du Sud-Est, à cause du climat).
          • Les adultes hivernent dans les résidus de plantes dans le sol. Après avoir quitté son abri au printemps, l'adulte pratique des morsures de maturation d'abord sur les Graminées sauvages puis, plus tard, en mai, sur le jeune Blé.
          • Les oeufs sont pondus en rangs, à partir de la mi-mai, sur le dessus des feuilles. Les larves s'attaquent au Blé d'hiver à partir de l'épiaison jusqu'à la fin du stade laiteux. Dans des conditions de sécheresse, l'épiaison peut être absente et la croissance est entravée.
          • La nymphose a lieu dans une coque, 3 à 5 cm sous terre. Après l'éclosion (fin juillet), les jeunes adultes s'envolent vers les champs de Blé tardif ou vers les Graminées sauvages ; fin octobre, ils gagnent leurs quartiers d'hiver.
          • Des températures élevées au printemps et en été favorisent la ponte et entraînent une augmentation de la population. Au contraire, des températures inférieures à 16 ou 17°C en mai-juin et des précipitations importantes provoquent une mortalité élevée des larves et des nymphes.

Dégâts

Les morsures de maturation des adultes au printemps provoquent des dégâts caractéristiques "en carreaux de fenêtre" qui sont aussi le fait des larves sur le dessus des feuilles de céréales. Alors que les jeunes adultes (apparition en juillet/août) se nourrissent essentiellement de Graminées sauvages, les larves préfèrent les limbes de céréales d'été. Les larves peuvent provoquer des dégâts importants, pouvant entraîner jusqu'à 60% de baisse de rendement.
Oulema melanopa est vecteur de certains virus de graminées.