Blue Flower

Teigne de la betterave

(Scrobipalpa ocellatella )

Symptômes

  • Les plantes les plus âgées se développent de façon irrégulière. Elles sont déformées et gaufrées.
  • En cas de forte attaque, les feuilles centrales sont détruites et le centre est recouvert d’excréments noirs.

7033000
Adulte

7033001

Larve et dégâts sur Betterave. Une feuille a été rabattue pour montrer la cavité et la larve

Développement

      • Le papillon adulte, long d’une douzaine de millimètres, porte des ailes de couleur jaune grisâtre avec des taches sombres. Les ailes sont bordées de longues soies
      • Il vit de 25 à 30 jours et sa fécondité moyenne de 40 à 70 oeufs.
      • Le papillon est actif au crépuscule.
      • L'accouplement et la ponte n'ont lieu que lorsque la température est supérieure à 11°C (fin avril – début mai). Les œufs sont déposés sur les feuilles et se développent en 7 jours à 23°C.
      • Dès son éclosion la larve, chenille d’abord de couleur blanche verdâtre puis dont la face dorsale devient rougeâtre ornée de 2 ou 3 lignes longitudinales roses, gagne les jeunes feuilles du centre de la plante dans lesquelles elle fore des galeries irrégulières.
      • Elle pénètre aussi dans les pétioles et le collet dans lesquels elle creuse des galeries de 1 à 3 cm de profondeur tapissées d'une trame soyeuse. Sa croissance achevée, la chenille se chrysalide hiverne dans les collets et plus généralement au sec (feuilles, herbes, cavités diverses….). La chenille s’enferme dans un cocon pour se nymphoser, et n’est plus atteignable.
      • Deux à trois générations se succèdent dans l’année.
        Les premiers vols importants de papillons sont observés de fin avril à courant mai.
      • A températures inférieures à 10°C le développement cesse et l'hivernation se fait sous forme de chenille ou de chrysalide dans le collet de la betterave, le sol ou les silos.

Facteurs favorisants

La teigne est surtout présente en année sèche.

Dégâts

      • Les jeunes plants de betterave attaqués par les chenilles meurent rapidement.
      • Les plantes les plus âgées se développent de façon irrégulière. Elles sont déformées et gaufrées.
      • En cas de forte attaque, les feuilles centrales sont détruites et le centre est recouvert d’excréments noirs. La reconstitution des feuilles par la plante se fait au dépend du rendement et de la richesse en sucre.

Haut de la page