Blue Flower

Puceron noir de la fève

(Aphis fabae)

Symptômes

Les feuilles se recroquevillent sous l’effet des ponctions de sève si de grandes colonies s’y développent.

 

Pucerons sur betterave
Photos ©JF. Faurant,Vialaudis

Développement

  • Il s’agit d’un aptère noir à vert foncé de 1,6 à 2,6 mm. la tête et le thorax noir brillant avec des bandes claires sur le dos. Son corps est globuleux. Il porte des cornicules effilées, antennes plus courtes que le corps.
  • C’est un des pucerons les plus polyphages. Il hiverne sur le fusain d’Europe à l’état d’œufs noirs, qui donnent les femelles fondatrices.
  • A partir de mars celles-ci produisent une génération aptère donnant des femelles ailées qui migrent vers les plantes hôtes et colonisent la face inférieure des plantes.
  • En automne les sexupares ailés partent vers les plantes d’hiver. Fécondation et ponte ont lieu en octobre. La multiplication est intense le mois qui suit l’infestation initiale et la pullulation dure six semaines.

Dégâts

  • La croissance est altérée et la toxicité de la salive peut faire avorter les fleurs.
  • La fumagine se développe sur les miellats sur betteraves.
  • Les racines se développent mal et le taux de sucre diminue.
  • Ce puceron est aussi vecteur de maladies à virus.

Moyens de lutte

  • Une pulvérisation insecticide est recommandée dans le cas d'infestations importantes, très précoces (observées en mai) et si la moitié des betteraves au moins porte des colonies de plusieurs dizaines d'individus (intervenir suivant les avertissements).
  • Traiter en juin si toutes les plantes présentent plusieurs colonies d'au moins 50 individus. Au-delà de cette date, une pulvérisation insecticide s'avère le plus souvent inutile. En effet, c'est à partir de ce moment que les agents antagonistes naturels des pucerons affaiblissent très fortement le développement des colonies et les éliminent pratiquement.